A quelques kilomètres de Rome, Ostie, un front de mer à ne pas manquer !

Ostie. Localité située à quelques kilomètres à peine de Rome. De premier abord plutôt intrigante, mais après réflexion surtout fascinante !
Les constructions Art nouveau présentes sur le front de mer font penser à une ville de l’est toute droite sortie de terre. A peine visibles, les piscines privées sont réservées à quelques privilégiés.

Ostie a connu son heure de gloire dans la première moitié du 20e siècle, grâce à la construction d’une nouvelle ligne de chemin de fer venant directement de Rome. Les années 60 ont ouvert la voie du tourisme de masse. Ostie était l’endroit où il fallait être vu. Les plages étaient prises d’assaut par les romains qui le temps d’un WE ou d’un été venaient profiter de la Dolce Vita romaine.

Aujourd’hui. Les édifices sont toujours là. Les cabines se louent environ 2.900 euros pour la saison, et le droit d’entrée s’élève entre 4 et 15€ en fonction des prestations. Mais la dolce vita n’est plus. La crise est passée par là.
Hors saison, la ville se prépare tranquillement à l’arrivée des quelques rares privilégiés qui loueront leur bungalow à la journée ou pour tout l’été.
Récit en images.

Lire aussi
Peu de jours après notre passage à Ostie, nous achetons 6 mois et y voyons un reportage parlant des Skinheads passant leurs soirées à Ostie. Ce reportage est à découvrir dans le dernier numéro de 6mois.

Les Rencontres d’Arles sous le signe du Noir & Blanc !
Martin Parr, son univers impitoyable
La nouvelle publicité Leica déchaine les passion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *